Catégories
Médias

“Hold-up” : la mise au point de Monique Pinçon-Charlot

La sociologue spécialiste de la grande bourgeoisie et ancienne directrice de recherche au CNRS, Monique Pinçon-Charlot, est longuement intervenue dans notre premier film Un Pognon de Dingue.

Au vu des proportions que prend la promotion, positive ou négative, du documentaire Hold-up, blockbuster des théories conspirationnistes, Monique Pinçon-Charlot a tenu à faire cette mise au point via Twitter, dénonçant “une instrumentalisation de [ses] quelques mots retenus au profit non pas d’une réflexion mais d’un montage choc au service de l’émotion et de la colère“.

Suite à la cabale que Monique Pinçon-Charlot subit de figures conservatrices et néolibérales, dont Jean-Michel Aphatie et consorts, toute l’équipe d’Infoscope tient à lui assurer son soutien.

Partagez et suivez nous sur les réseaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

29 réponses sur « “Hold-up” : la mise au point de Monique Pinçon-Charlot »

D accord pour le(un peu trop) choc du film mais comment peut on expliquer qu il soit censuré ça montre bien qu il gène le gouvernement qui nous même en bateau depuis le début. Donc ça cache une magouille

Pour que ce soit une censure, il faut que ce soit le gouvernement qui l’interdise. Ce qui n’est pas du tout le cas ici puisque le gouvernement n’a même pas eu le temps de reagir…
Ici, ce sont les plateformes d’hébergement et de financement qui via leur règlementations sur les contenus fake news et manipulatoire décident de supprimer .

L etat n est donc pas en mesure de maintenir sa constituion et donc sa liberte d expression aupres de ces entreprises en France, ces hebergelents, financeurs, etc !? Mais peuvent leur soutirer des impots indus via proces !? L etat choisit bien ses causes…
Qui est donc notre etat aujourdhui !? Et que/qui defend til reellement…

Si des gens portent plainte car le film met en avant des citations choisies qui detournent et falcifient leurs propos ça semble normal…

Si il y avait réellement un complot mondial, pensez vous réellement que tout le monde serait au courant sur terre et que n’importe qui serait apte à tout dévoiler sur YouTube ou autre plateforme avec des pseudo documentaires ?? Non je ne pense pas !
De plus, aucun politique n’a demandé officiellement sa sensure, c’est certaines plateformes qui ont décidé elles même de retirer le “film” sûrement en se rendant compte que raconter des énormités comme ça nuisait énormément à leur image …..

Ce genre de magouille, peut-être ? : https://www.youtube.com/watch?v=VdpfL4rCVa0&list=LL&index=1
Je ne veux pas mettre toutes les suggestions de Hold-up à la poubelle, loin de là, mais faut s’entendre sur un truc : mélanger le factuel à l’hypothétique, dans un reportage, c’est … problématique ?
Ce “reportage” tient visiblement plus à de la fabrique de consentement qu’à du journalisme ; perso ce truc ne m’inspire pas confiance – pour ce qu’il me reste de confiance, hélas …
J’espère seulement qu’un jour, nous retrouverons le pouvoir sur nos vies.

Je suis désolée que Mme Pinson Charlot se désengage de ce documentaire même si j’en comprends la raison. Ce documentaire parfois excessif, j’en conviens, énonce et dénonce des vérités incontestables et pour cela, mérite d’être soutenu.

Pourquoi censurer ce documentaire ?
La liberté d’expression n’existe plus très chère au gouvernement ?
Il y a beaucoup de vérités incontestables même si parfois elles sont excessives

Franchement, arrêtez vos conneries, ce film n’est qu’une collection des clichés que les conspis nous servent depuis le début de la crise. Autrement dit un ramassis de conneries. C’est de la désinformation, et sortir ça en pleine seconde vaguement est simplement criminel. Vous parlez de censure, mais il n’y en a aucune, le gouvernement laisse faire.

je crois que la connerie ne vous étouffe pas cher monsieur, sinon la connerie covidienne quoitidenne de la puterie organisée par la pharmacologorhée franc_maçonne vous aurez depuis longtemps étouffé le cerveua. Quand j’entends le mot conspi, je sais que j’ai affaire à un con… spirateur à l’insu de son plein gré…

Pour que ce soit une censure, il faut que ce soit le gouvernement qui l’interdise.
Ici, ce sont les plateformes d’hébergement et de financement qui via leur règlementations sur les contenus fake news et manipulatoire décident de supprimer .

pour que le gouvernement decide de quelque chose il faut qu’il soit souverain et la souveraineté française et aux mains des banques et des GAFA depuis la trahison de 2008 et l’article 3 de la constitution

Qui a dit que le pouvoir était entre les mains des gouvernements ? Pas moi. Les GAFA ne font que quand ils ont une pression de l’opinion publique et que leurs avoirs sont menacés. Ou alors que la Maison Blanche prend part pour eux. Macron et consort n’arrive même pas à faire applique la fameuse taxe GAFA. Étrange non? Leur image et leur pognon c’est tout ce qui les fait bouger ses lies de l’humanité.

Je ne comprends pas bien les raisons de Mme Piçon_Charlot de vouloir se désolidariser de ce documentaire qui bien qu’exessif peut être sur certains points, ne mérite pas ce lynchage médiatique. D’autant Plus qu’elle se retrouve à hurler avec la meute de loups qu’elle dénonce à juste titre depuis des années.
Je regrette beaucoup cette attitude qui nous laisse seul, nous le petit peuple comme elle aime à le dire si justement, face à la désinformation et à l’incurie des puissants.

Je comprends sa position: quand on fait ce genre de film, on se doit, à minima, de le montrer aux personnes qui y ont contribuer avant sa diffusion, de manière à avoir leur accord quant au contenu… Si les propos sont tronqués, orientés, sortis d’un contexte et ne reflètent plus la pensée des interviewés, alors la manipulation est du côté des réalisateurs du film, et on peut légitimement se poser la question de leur honnêteté…

Les personnes qui retournent leur veste ont ils reçu un petit coup de fil ?….
Quand on dit quelque chose on le dit qu’on soit bien d’accord, peu importe le “nom” du film (voyez là une métaphore) les mots n’ont qu’une définition

Les mots n’ont qu’une définition, vraiment ? Si des personnes se désengagent, c’est parce que leurs propos ont été déformés, c’est trop facile de faire ça. On a raison de descendre cette daube conspi-catastrophiste.

Bizarre bizarre les participants dans ce documentaire se désengagent ils ont pourtant dit ce que ils pensaient mais la pression est ailleurs….les journalistes les ministres montent au créneau pour évoquer le complot même une ministre demande à Mr Praud de prendre position et émet des menaces dissimulées pour ceux qui n iraient pas dans leur sens
A méditer

“Bizarre Mr Praud émet des menaces pour les participants qui n iraient pas dans ce documentaire” … globalement, cette phrase est extraite de votre commentaire tout en étant un peu remaniée à l’image de ce qui aurait pu être fait avec un bon logiciel de montage vidéo. Du coup, si maintenant vous dites que j’ai manipulé vos propos, n’importe qui pourrait répondre “ah ben oui, c’est facile se désolidariser après coup…auriez vous reçu des instructions ?”

Liez bien ses propos: il était normalement convenu qu’elle voit les images retenues AVANT la diffusion du documentaire… ( Ce qui me paraît absolument normal!!!) Sur 1h d’interview, dont ils n’ont gardé que moins de 3mn, ils ont pioché ce qui allait dans leur sens …je serai à sa place, je serai en colère!

Bonjour. Les personnes ayant participé et répondu ou donner leur avis dans “Hold Hup” sur ce que traverse l’Europe, le Monde actuellement, ont elles pu visionner ce film documentaire avant sa mise en ligne ? Si oui pourquoi avoir maintenu leur participation? Pour ma part je sais garder la tête froide et je n’ai besoin de personne pour me dire ce que je dois ou pas regarder. Bonne journée.

Ce que je retient de ces tweet, c est le dernier, ou elle regrette la forme, mais ne se désolidarise pas du tout du fond, lisez bien et vous verrez que dans l’ensemble elle regrette seulement de ne pas avoir eu un droit de regard sur le montage final.
Pour ce que ça vaut, mon avis est que ce film est prévu pour des gens qui commencent seulement a se poser des questions, et son but est de les inciter a se renseigner de façon plus autonome.
Il donne une ligne de pensée.
Si vous êtes intelligent, et je ne parle pas d’instruction, vous irez vérifier par vous même les dires de se documentaire.
Évidement il est orienté puisqu’il est a charge, et Madame Pinçon-Charlot le savait au départ.
Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *