Catégories
Angers Santé

Il était une fois une boîte (Epilogue)

Notre épilogue.

Partagez et suivez nous sur les réseaux

9897 n’aura pas l’occasion de servir dans les jours qui vont venir. Le service thoracique va fermer et l’occasion pour le DM d’être de nouveau utile s’évapore, sentiment plutôt partagé au sein de tout l’écosystème du CHU. Tout un chacun demande de faire son travail correctement, avec des moyens correspondant aux besoins de la population, ce qui est au cœur de la mission du service public. Alors que les internes considèrent l’ambiance à l’hôpital familiale, le service stérilisation fonctionne à marche forcée. Alors que les agents sur le terrain hurlent leur souffrance au travail, les bureaucrates murmurent les deltas à la direction. Le CHU est une ville dans la ville, il est le poumon de la cité mais on ne présente jamais les nécroses dont il est victime. Quand on applaudit le personnel soignant, applaudit-on l’agent logistique de la stérilisation aussi ? Pourtant, qui sait qu’il existe des ouvriers au CHU ? On a imposé l’ambulatoire dans des structures qui ne sont plus financées à cause des coupes budgétaires. C’est un mode de production qui implique un investissement massif. Même en réfléchissant ainsi, il faudrait toujours plus de salariés, qui sont eux-mêmes toujours plus formés et surtout qui auraient intérêt à rester dans le service dans lequel ils travaillent. Les techniques de management imposent tout le contraire. D’ailleurs le problème semble plus profond encore. Est-ce que l’ambulatoire est une solution réellement efficace ? On use et abuse jusqu’à la moelle de salariés hyper disponibles pour une mission des plus importantes pour la société, tout ça pour quoi ? Pour qu’un travailleur retourne sur le billard parce qu’on l’a certes soigné, mais on ne lui a pas permis de se remettre correctement. Dans quel but ? Pour qu’il paie de nouveaux frais de mutuelle, qui va payer l’intervention d’un agent de communication venu dans un amphithéâtre de jeunes médecins leur expliquer, sans se soucier d’aucun conflit d’intérêt, pourquoi ils auraient intérêt à développer des partenariats avec l’entreprise qu’il représente. Au-delà de cette contradiction, vient une dernière intuition : est-ce la manière la plus efficace de soigner la population ? La France, puissance sanitaire, qui se targue d’avoir le meilleur système de santé du monde, a été peut-être le pays développé qui a le moins bien anticipé l’épidémie du Covid-19. Les décisions idéologiques, basées “sur le fric” comme on l’entend des fois, n’en font même pas assez. À titre d’exemple, des médecins cubains ont prêté main-forte aux autorités françaises pour vacciner dans nos territoires d’outre-mer. Si 9897 n’est pas retourné dans son service, ce n’est pas de la faute du conditionneur ou bien de la fuite d’eau en maternité, c’est le problème d’un mode de production dépassé.

Partagez et suivez nous sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *